mardi 27 mars 2012

La politique au village

Une lecture en prolongement d'un récent TD

en provenance de : blog de l'IRHIS


Clochemerle ou république villageoise?



BRASSART Laurent, JESSENNE Jean-Pierre, VIVIER Nadine
Clochemerle ou république villageoise ? La conduite municipale des affaires villageoises en Europe : XVIIIe-XXe siècle
Villeneuve d’Ascq : Septentrion, 2012, 356 p.
Collection Histoire et civilisations
ISBN 978-2-7574-0346-4


Résumé :
L’heure est au transfert de responsabilités vers les collectivités territoriales plus vastes et beaucoup s’interrogent sur le bon échelon où régler les questions du vivre ensemble ; en donnant une perspective historique et européenne, cet ouvrage collectif concerne tous ceux qu’intéressent l’évolution de l’Europe, le devenir des communes et la place occupée par des villageois longtemps majoritaires.
La réputation des communes rurales et de leurs administrations est paradoxale : elles sont volontiers considérées comme les lieux où s’exerce le plus directement la responsabilité citoyenne et pourtant souvent accusées d’incompétence ou ramenées à de dérisoires “clochemerles”. Par ailleurs, il est banal d’opposer schématiquement l’émiettement communal français aux autres situations européennes. De rares travaux ont entrepris de réévaluer l’importance de cet échelon villageois de l’Etat-Nation ; l’ouvrage propose une vraie et nouvelle exploration européenne du sujet.
Il conjugue trois modes d’approche complémentaires : des éléments de comparaison des institutions villageoises et locales en Europe et de leurs évolutions à la fois étonnamment diverses et convergentes ; des outils et méthodes pour développer les recherches nouvelles sur le sujet ; des exemples d’enjeux, en matière de développement économique, de régulation sociale ou de finances par exemple, où le rôle effectif des communes et municipalités rurales mérite d’être sérieusement reconsidéré.

Laurent Brassart, maître de conférences d’histoire moderne à l’Université de Lille 3/IRHiS, recherches sur les luttes de pouvoirs à l’époque de la Révolution française et l’histoire comparée des sociétés rurales européennes, membre du GDR 2912.
Jean-Pierre Jessenne, professeur émérite d’histoire moderne, Université de Lille 3/IRHiS, travaux sur la Révolution française et l’Empire, auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire des campagnes françaises et européennes, membre du GDR 2912.
Nadine Vivier, professeur d’histoire contemporaine, Université du Maine/CERHIO, responsable du groupe “Etat” du GDR 2912 a dirigé et publié de nombreuses recherches d’histoire rurale de l’Europe aux XIXe et XXe siècles.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire