mardi 29 août 2017

programme et bibliographie du cours "Les Européens en mouvements"

LES EUROPÉENS EN MOUVEMENTS :
EXILÉS, MIGRANTS ET VOYAGEURS

Cours de l’UEF d’histoire contemporaine
Université d’Avignon
Année 2017-2018
CM : Natalie Petiteau
TD : Gaétan Rivière

Programme et bibliographie des CM

Les CM ont lieu les mercredi à 15H30 en 0 E 18



cours
13/9
Introduction et problématiques
Une histoire emblématique : les Bonaparte en exil
20/9
Les exilés politiques : royalistes et contre-révolutionnaires
27/9
Les exilés politiques : libéraux et républicains
4/10
suite
18/10
suite
25/10
Les migrations rurales
15/11
Migrations commerciales et migrations industrielles
22/11
Les rêves américains
6/12
Les colonisations
13/12
Les Européens en Algérie
20/12
Touristes et voyageurs
10/1
suite

devoir sur table de 4 H

Approches générales

Klaus Bade, L’Europe en mouvement. La migration de la fin du XVIIIe siècle à nos jours, Paris, Seuil, 2002, 632 p.                                                                                                                                                                                

Michael Fisher, Migration : a world history, Oxford University Press, 2014, 149 p.

Exils et migrations politiques

L'émigration politique en Europe : aux XIXe et XXe siècles : actes du colloque de Rome, 3-5 mars 1988, Rome, EFR, 1991, 519 p.                                                                          

Sylvie Aprile, Le siècle des exilés, Bannis et proscrits de 1789 à la commune, Paris, CNRS éditions, 2010, 336 p.
                                                                                                                                                             
Denys Barau, La cause des Grecs : une histoire du mouvement philhellène, 1821-1829, Champion, 2009, 784 p.
                                                                                                                          
Hélène Becquet, Marie-Thérèse de France. L’orpheline du Temple, Paris, Perrin, 2012, 414 p.

Walter Bruyère-Ostells, La Grande Armée de la liberté, Paris, Tallandier, 2012, 335 p.

Jordi Canal, Les exils catalans en France, Paris, Sorbonne, 2005, 388 p.

Catherine Collomp, Mario Menendez, Exilés et réfugiés politiques aux États-Unis : 1789-2000, Paris, CNRS édition, 2003, 302 p.             

Michel Cordillot, Utopistes et exilés du Nouveau Monde. Des Français aux Etats-Unis, de 1848 à la Commune, Paris, Vendémiaire, 2015, 379 p.

Delphine Diaz, Un asile pour tous les peuples ? Proscrits, exilés et réfugiés étrangers en France, Paris, Colin, 2014, 316 p.

Bruno Dumons, Rois et princes en exil. Une histoire transnationale du politique dans l’Europe du XIXe siècle, Paris, Riveneuve, 2015, 163 p.

Pierre Échinard, Grecs et philhellènes à Marseille : de la Révolution française à l'indépendance de la Grèce, Marseille, Institut Historique de Provence, 1973, 331 p.

Jean Guenel, La dernière guerre du Pape. Les zouaves pontificaux au secours du Saint-Siège, 1860-1870, Rennes, PUR, 1998, 196 p.

Maurizio Isabella, Risorgimento in Exile. Italian Emigres and the Liberal International in the Post-Napoleonic Era, Oxford University Press, 2009, 284 p.

Slawomir Kalembka, « Les émigrés polonais, victimes de la répression politique (1848-1870) », dans Répression et prison politique en France et en Europe au XIXe siècle, Paris, Créaphis, 1990, p. 305-314.

Hervé Mazurel, Vertiges de la guerre. Byron, les Philhellènes et le mirage grec, Paris, Les Belles Lettres, 2013, 636 p.

Julie Morel, Les décembristes. Une génération républicaine en Russie autocratique, Paris, Publications de la Sorbonne, 2011, 445 p.      

Simon Sarlin, Le légitimisme en armes. Histoire d’une mobilisation internationale contre l’unité italienne, Rome, EFR, 2013, 331 p.

Emmanuel Tronco, Les carlistes espagnols dans l’Ouest de la France, 1833-1883, Rennes, PUR, 2010, 346 p.

Migration de travail et de promotion sociale

Dominique Barjot, Jacques Frémeaux [dir.], Les sociétés coloniales à l’âge des Empires, 1850-1950, Paris, SEDES, 2012, 400 p.

Catherine Brice, Delphine Diaz [dir.], Mobilités, savoir-faire et innovations, n° spécial de la Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 53, 2016/2.

Jeanine Brun, America, America ! Trois siècles d’émigration aux États-Unis (1620-920), Paris, Gallimard, 1980, 252 p.

Jean-Paul Cahn, Bernard Poloni [éds], Migrations et identité : l'exemple de l'Allemagne aux XIXe et XXe siècles, Villeneuve-d'Asq, Presses universitaires du Septentrion, 2009, 223 p.

Laurence Fontaine, Histoire du colportage en Europe, Paris, Albin Michel, 1993, 334 p.

Laurence Fontaine, Pouvoir, identités et migrations dans les hautes vallées des Alpes occidentales, Grenoble, P.U.G, 2003, 247 p.

Annick Foucrier, Le rêve californien : migrants français sur la côte Pacifique, XVIIIe-XXe siècles, Paris, Belin, 1999, 428 p.

Nancy Green, Marie Poinsot, Histoire de l'immigration et question coloniale en France : actes du colloque du 28-30 septembre 2006, Paris, Documentation française, 2008, 280 p.

Nancy Green, François Weil, Citoyenneté et émigration : les politiques du départ, Paris, EHESS, 2006, 274 p.                                                                                                                                             
Nancy Green, Repenser les migrations, Paris, PUF, 2002, 138 p.

Nancy Green, Michel Courtois-Fourcy, Les Travailleurs immigrés juifs à la Belle époque : le " Pletzl " de Paris, Paris, Fayard, 1985, 360 p.

Yves Lequin, Histoire des étrangers et de l’immigration en France, Paris, Larousse, 2006, 544 p.

Renée Lopez, Émile Temime [dir.], Migrance : histoire des migrations à Marseille, Aix-en-Provence, Edisud, 1990 (réédition Laffite, 2007), 207 p.

Pierre Moulinier, Les étudiants étrangers à Paris au XIXe siècle. Migrations et formation des élites, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012, 425 p.

Gérard Noiriel, Le creuset français : histoire de l'immigration : XIXe-XXe siècles, Paris, Le Seuil, 1988, 437 p.

Gérard Noiriel, La tyrannie du national : le droit d'asile en Europe, 1793-1993, Paris, Calmann-Lévy, 1991, 355 p.

Gérard Noiriel, Réfugiés et sans papiers. La République face au droit d’asile, XIXe–XXe siècle, Paris, Hachette, 1998, 355 p. (nouvelle version du titre précédent)

Gérard Noiriel, Dominique Borne [dir.], Population, immigration et identité nationale en France : XIXe-XXe siècle, Paris, Hachette, 1992, 190 p.

Gérard Noiriel, Immigration, antisémitisme et racisme en France : (XIXe-XXe siècle) : Discours publics, humiliations privées, Paris, Fayard, 2009, 717 p.

Gérard Noiriel, Le massacre des Italiens : Aigues-Mortes, 17 août 1893, Paris, Fayard, 2010 , 294 p.

Janine Ponty, L'immigration dans les textes : France, 1789-2002, Paris, Belin, 2003, 415 p.
   
Janine Ponty [dir.], Polonia : des Polonais en France, de 1830 à nos jours : [exposition, Paris, Cité nationale de l'histoire de l'immigration, 2 mars-28 août 2011], Paris, Cité nationale de l'histoire de l'immigration, 2011, 199 p.

Paul-André Rosental, Les sentiers invisibles : espaces, familles et migrations dans la France du 19e siècle, Paris, Ecole des hautes études en sciences sociales, 1999, 255 p.

Philippe Rygiel, Le temps des migrations blanches : migrer en Occident, du milieu du XIXe siècle au milieu du XXe siècle, Paris, Publibook, 2010, 155 p.

Isabelle Surun [dir.], Les sociétés coloniales à l’âge des Empires, 1850-1950, Paris, Atlande, 2012, 701 p.

Christiane Toujas-Pinède, L'Immigration étrangère en Quercy aux XIXe et XXe siècles, Toulouse, Privat, 1990, 239 p.

Voyages et tourisme

Catherine Bertho-Lavenir, La roue et le stylo : comment nous sommes devenus touristes, Paris, Odile Jacob, 1999, 438 p. 

Gilles Bertrand, La culture du voyage. Pratiques et discours de la Renaissance à l’aube du XXe siècle, Paris, L’Harmattan, 2004, 296 p.

Gilles Bertrand, Pierre Serna, La République en voyage, 1770-1830, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013, 439 p.

Nicolas Bourguinat, Sylvain Venayre [dir.], Voyager en Europe, de Humboldt à Stendhal : contraintes nationales et tentations cosmopolites, 1790-1840, Paris, Nouveau Monde éditions, 2007, 546 p.

Alain Corbin, L’avènement des loisirs, 1850-19150, Paris, Aubier, 1995, 471 p.         

Bertrand Gilles, Le Grand Tour revisité : pour une archéologie du tourisme : le voyage des Français en Italie (milieu XVIIIe siècle - début XIXe siècle), Rome, EFR, 2008, 791 p. 

Daniel Roche, Humeurs vagabondes. De la circulation des hommes et de l’utilité des voyages, Paris, Fayard, 2003, 1031 p.

André Rauch, Vacances en France, Paris, Hachette, 1996, 279 p.

Sylvain Venayre, Panorama du voyage (1780-1920) : mots, figures, pratiques, Paris, les Belles lettres, 2012, 651 p.


Sylvain Venayre, La gloire de l'aventure : genèse d'une mystique moderne : 1850-1940, Paris, Aubier, 2002, 350 p.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire